* Update: Disappointingly, Transportation Committee voted to return Wellington to car traffic. (Check out our delegation here.) But it's not too late to stop Wellington from being returned to cars! This issue goes before City Council at their February 8 meeting. Take action now by emailing your councillor using our form letter to the right. Ask them to keep Wellington open for people!

* Mise à jour : Malheureusement, le Comité des transports a voté pour le retour de la circulation automobile à Wellington. (Voir notre intervention ici.) Mais il n'est pas trop tard pour empêcher que Wellington soit rendue aux voitures ! Cet enjeu sera considéré par le conseil municipal lors de sa réunion du 8 février. Agissez dès maintenant en envoyant un courriel à votre conseiller municipal en utilisant notre lettre type à droite. Demandez-lui de garder Wellington ouverte pour les gens !

___________________________

Le français suivra.

Wellington St. could be an outstanding place open to all!

Recently, CBC reported that certain members of City Council have called for Wellington Street in front of Parliament to be reopened. (You may recall that it was closed to vehicles after the downtown occupation by protestors in February 2023.)

The truth is, Wellington hasn’t been closed at all for the last year: it has been open—but open to people.

Since the City erected barriers on either side of the stretch, people have used the space in a variety of ways. Visitors to Parliament Hill can now wander around and observe the historic buildings. Last August saw a road hockey tournament played on the open road. Last September's Climate March filled the street. People who worked in the area commuted through by bike. Festivals on the pedestrianized Sparks Street, such as the Asian Night Market and the Busker Fest, even benefited by being able to spill over into the streets that connect with Wellington.

 

     

Last August, Play On hosted a road hockey tournament on Wellington (photo credit: Stuart MacKay).

 

Protesters march on Wellington last September against climate inaction.

 

Prior to February 2022, however, Wellington had four lanes of cars. While this stretch has a sidewalk wider than most in the city, there was no infrastructure for people biking. Even for people walking around the area, though, it wasn’t pleasant: the presence of cars traveling through non-stop made the area noisy and dangerous—certainly unworthy of the street directly in front of our nation’s capital.

 

Interestingly, Philippe Landry, Director of Traffic Services with the City, wrote in a memo (PDF here) distributed to the Transportation Committee a week ago that “the current closure [to cars] has not had a significant negative impact to the transportation network.” While he warns of potential future congestion, we know from principles like induced demand—and its correlate, traffic evaporation—that traffic need not simply be anticipated, but instead can be managed. (It also should be noted that service vehicles have maintained access to this area for the last year.)

 

Some have observed how in its current state, this stretch of Wellington can feel empty. If anything, though, this is a vivid reminder of how space-expensive car infrastructure is. The inhospitable War Memorial triangle just to the east hammers the point home further.

 

To be sure, the local Member of Parliament Yasir Naqvi has initiated a task force charged with revitalizing the downtown, and Wellington is no doubt part of this group’s deliberations. Moreover, A Transportation Working Group has been established “to direct and oversee a transportation study of Wellington Street,” according to the memo mentioned above. Would it not make more sense to let the task force do its work and the Working Group its work before changing Wellington’s configuration? Moreover, a parliamentary committee also recently concluded that Wellington should remain close to cars.

 

An example from Montréal's Avenue Mont-Royal of what Wellington could look like (photo credit: Dave Robertson).

 

It’s also worth noting that the City has committed to reducing car dependence and increasing use of sustainable modes, particularly in the downtown. In the recently approved Official Plan, for example, the second Big Policy Move states that “by 2046, the majority of trips should be made by sustainable modes,” and that to meet this goal, “increasing the share of trips by sustainable modes of transportation is urgently needed” (2.1). Regarding the downtown in particular, the Official Plan also commits to that “the transportation network for the Downtown Core shall prioritize walking and cycling for short trips, and cycling and transit for longer trips, such that convenience and safety for pedestrians, cyclists and transit users shall take priority over private motor vehicle access and movement in the Downtown Core” (5.1.2). Reopening Wellington fully to cars would fly in the face of these commitments.

 

If anything, the City should expand Wellington’s current configuration to be more welcoming to people. In particular, it should expand the closure to cars from Bay in the west to Colonel By in the east, completing existing connections. The City should also speed up plans to connect the O’Connor bikeway from Laurier to Wellington, as well as to connect to the Mackenzie cycle track to the north and the Rideau Canal Eastern Pathway to the south.

 

Proposed enhancements to the active-transportation network.

 

But the federal government also must produce some concrete plans for animating this stretch. Moreover, all levels of government should be working together to increase housing in this area.

 

So how can you help keep Wellington open to people? Here are a few ideas:

If you do give a delegation or write your own letter, here are some points you can raise:

  • Wellington should remain a place for people, not cars
  • The City has committed to reducing car dependency and prioritizing travel by walking and biking, especially in the downtown
  • Wellington’s current configuration should be enhanced by 
    • fast-tracking the O'Connor bikeway Phase 2
    • connecting the Mackenzie cycling facility and the Rideau Canal Eastern Pathway 
  • The federal government should produce plans for reanimating Wellington

____________________________

 

La rue Wellington pourrait être un lieu exceptionnel ouvert à tous !

 

Récemment, la CBC a rapporté que certains membres du conseil municipal ont demandé la réouverture de la rue Wellington devant le Parlement. (Vous vous souvenez peut-être qu'elle a été fermée aux véhicules après l'occupation du centre-ville par des manifestants en février 2023).

 

En vérité, la rue Wellington n'a pas du tout été fermée l'année dernière : elle a été ouverte - mais ouverte aux gens.

 

Depuis que la Ville a érigé des barrières à chaque bout du tronçon, les gens ont utilisé l'espace de diverses manières. Les visiteurs de la colline du Parlement peuvent désormais se promener et observer les bâtiments historiques. En août dernier, un tournoi de hockey de rue s'est déroulé sur la chaussée. La marche pour le climat de septembre dernier a rempli la rue. Les personnes qui travaillent dans le quartier s'y rendent en vélo. Les festivals organisés dans la rue piétonne Sparks Street, tels que l'Asian Night Market et le Busker Fest, ont même bénéficié du fait qu'ils ont pu déborder sur les rues reliées à Wellington.

 

     

En août dernier, Play On a organisé un tournoi de hockey de rue à Wellington (crédit photo : Stuart MacKay).

 

Des manifestants défilent sur Wellington en septembre dernier contre l'inaction climatique.

 

Avant février 2022, cependant, Wellington comptait quatre voies de circulation pour les voitures. Bien que ce tronçon dispose d'un trottoir plus large que la plupart des trottoirs de la ville, il n'y avait aucune infrastructure pour les personnes à vélo. Mais même pour les personnes qui se promenaient dans le secteur, ce n'était pas agréable : la présence de voitures circulant constamment rendait la zone bruyante et dangereuse - certainement indigne de la rue située juste en face de la capitale de notre pays.

 

Fait intéressant, Philippe Landry, directeur des services de circulation de la ville, a écrit dans un mémo (PDF ici) distribué au comité des transports il y a une semaine que "la fermeture actuelle [aux voitures] n'a pas eu d'impact négatif significatif sur le réseau de transport". Bien qu'il mette en garde contre une future congestion potentielle, nous savons, grâce à des principes tels que la demande induite - et son corrélat, l'évaporation du trafic - que le trafic ne doit pas simplement être anticipé, mais peut au contraire être géré. (Il convient également de noter que les véhicules de service ont maintenu l'accès à cette zone depuis l'année dernière).

 

Certains ont fait remarquer que, dans son état actuel, ce tronçon de Wellington peut sembler vide. Cependant, il s'agit plutôt d'un rappel frappant de la place que l'infrastructure automobile prend. Le triangle désolé du Monument commémoratif de guerre, juste à l'est, ne fait que renforcer ce constat.

 

Certes, le député local Yasir Naqvi a mis en place un groupe de travail chargé de revitaliser le centre-ville, et Wellington fait sans doute partie des délibérations de ce groupe. De plus, un groupe de travail sur le transport a été créé "pour diriger et superviser une étude sur le transport de la rue Wellington", selon le mémo mentionné ci-dessus. Ne serait-il pas plus logique de laisser le groupe de travail faire son travail et le groupe de travail faire le sien avant de modifier la configuration de la rue Wellington ? D'ailleurs, une commission parlementaire a également conclu récemment que la rue Wellington devait rester proche des voitures.

 

Un exemple de ce à quoi Wellington pourrait ressembler sur l'avenue Mont-Royal à Montréal (crédit photo : Dave Robertson).

 

Il convient également de noter que la Ville s'est engagée à réduire la dépendance à l'égard de la voiture et à accroître l'utilisation de modes de transport durables, en particulier dans le centre-ville. Dans le plan officiel récemment approuvé, par exemple, le deuxième grand mouvement politique stipule que "d'ici 2046, la majorité des déplacements devraient être effectués par des modes durables," et que pour atteindre cet objectif, "il est urgent d'augmenter la part des déplacements effectués par des modes de transport durables" (2.1). En ce qui concerne le centre-ville en particulier, le Plan officiel s'engage également à ce que " le réseau de transport du cœur du centre-ville donne la priorité à la marche et au vélo pour les déplacements courts, et au vélo et au transport en commun pour les déplacements plus longs, de sorte que la commodité et la sécurité des piétons, des cyclistes et des usagers du transport en commun aient la priorité sur l'accès et le déplacement des véhicules automobiles privés dans le cœur du centre-ville " (5.1.2). La réouverture complète de la rue Wellington aux voitures irait à l'encontre de ces engagements.

 

La Ville devrait plutôt élargir la configuration actuelle de la rue Wellington afin de la rendre plus accueillante pour les gens. En particulier, elle devrait étendre la fermeture aux voitures à Bay à l'ouest et à Colonel By à l'est, en complétant les connexions existantes. La Ville devrait également accélérer les plans visant à relier la piste cyclable O'Connor de Laurier à Wellington, ainsi qu'à la piste cyclable Mackenzie au nord et au sentier Est du canal Rideau au sud.

 

Améliorations proposées au réseau de transport actif.

 

Mais le gouvernement fédéral doit aussi présenter des plans concrets pour animer ce tronçon. De plus, tous les niveaux de gouvernement devraient travailler ensemble pour augmenter le nombre de logements dans ce secteur.

 

Alors comment pouvez-vous aider à garder Wellington ouverte aux gens ? Voici quelques idées :

Si vous donnez une délégation ou écrivez votre propre lettre, voici quelques points que vous pouvez soulever :

  • Wellington doit rester un endroit pour les gens, pas pour les voitures.
  • La Ville s'est engagée à réduire la dépendance à la voiture et à donner la priorité aux déplacements à pied et à vélo, en particulier dans le centre-ville.
  • La configuration actuelle de Wellington devrait être améliorée en
    • en accélérant la phase 2 de la piste cyclable O'Connor
    • en reliant l'installation cyclable Mackenzie et le sentier Est du canal Rideau.
  • Le gouvernement fédéral devrait présenter des plans pour réanimer Wellington.

 

Take action

Sign Our Petitions
Join Council Watch
Sign Up To Volunteer
Make a Donation

Connect with us